AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 novinha | king of thieves will visit you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de Catenae
de Catenae
avatar


Messages : 14
Origine : Glaciem
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: novinha | king of thieves will visit you   Mer 19 Oct - 13:34

king of thieves will visit you

END & NOVINHA

Endetté. Un état qu’il connaissait bien, et dans lequel il se retrouvait régulièrement. A chaque fois qu’il jouait en fait. Et cette fois-ci ne faisait en aucun cas exception. Il avait joué et avait perdu. Et alors même qu’il ne possédait plus d’argent, s’étant fait dépouiller, il avait continué de jouer et de parier. Parier d’abord ses quelques bijoux. Parier ensuite ses vêtements. Et enfin parier de l’argent qu’il ne possédait pas. Et il avait finalement finit la soirée nu, dehors, sans la moindre possession, et endetté. De quelques centaines de pièces. Avec un soupire, End ferma les derniers boutons de sa toute nouvelle chemise. Il se désespérait. Il connaissait parfaitement son immense malchance aux jeux qui le faisait perdre à chaque fois, sauf rares exceptions. Trop rares. Et comme il savait qu’il devait cesser de jouer lorsqu’il ne possédait plus rien, il savait qu’il ne pouvait s’empêcher de continuer quand même. C’était plus fort que lui, il était accro.

Passant un bracelet de fer poli à son poignet, il termina de s’habiller et s’observa un court instant. Sous son épaisse cape noire, le seul vêtement qu’il avait put sauver de cette soirée désastreuse puisque ne la portant pas à ce moment-là, il pouvait voir un pantalon en toile mal taillé et une chemise de lin. Des vêtements de bien piètre qualité, il n’avait même pas de chaussures, mais c’était tout ce qu’il avait put trouver pour l’heure. Il n’allait pas, après tout, se présenter entièrement nu sous sa cape aux yeux de tous. Non pas que cela le gênerait particulièrement, mais dans les faits il préférait ne pas se faire arrêter pour atteinte à la pudeur. Jetant un dernier regard au corps dénudé gisant sur le sol, auquel il avait dérobé les biens,  pour s’assurer de son inconscience, il quitta la ruelle dans laquelle il avait trouvé refuge. Il y avait bien passé une partie importante du jour, peu désireux de s’exposer à la lumière avec si peu de protections. A présent, la nuit régnait, lui laissant le champ libre. Peu de personnes étaient présentes dans les rues de Catenae, la plupart étant d’ailleurs des vampires, comme lui.

Nonchalamment, il prit la direction du quartier résidentiel, proche du centre de la ville. Il avait besoin d’argent, et il saurait en trouver là-bas. Usant de ses talents d’assassin, End se fit discret, autant que le lui permettait sa taille de géant. Ses yeux d’or vaquaient sur les maisons, ou plutôt les manoirs dans cette partie de la ville, qui se succédaient. S’il devait en choisir un précisément, son choix se porterait sur un peu vivant, bien que les fêtes mondaines fassent de parfaites diversions. S’assurant qu’il était bien invisible aux yeux des autres, il passa par-dessus un mur d’enceinte avec facilité. Les pavés de pierre laissèrent la place à l’herbe tendre sous ses pieds. La demeure qu’il ciblait se tenait à quelques mètres, partiellement éteinte. Prenant soin de rester dans les ombres, il s’approcha légèrement pour observer. Un rez-de-chaussée, deux étages et une tour se présentaient à lui. Une grande partie du rez-de-chaussée était éclairé, de même que quelques pièces du premier étage, signe d’une présence éveillée. Eh bien, il n’aurait qu’à pénétrer à l’intérieur par une pièce vide et éteinte. S’attaquer à une demeure aux habitants éveillés ne l’effrayait nullement, il en était coutumier, et il ne craignait pas les ténèbres.

Silencieusement, il se rapprocha de l’arrière du manoir, fit tomber le voile d’invisibilité qui le recouvrait lorsqu’il fut près du mur, et ouvrit une fenêtre par laquelle il se faufila. La chasse aux trésors pouvait à présent commencer. Silencieux, End se redressa de toute sa hauteur pour observer la pièce qui l’avait accueilli. Un petit salon à première vue. Près de lui se trouvait une causeuse recouverte d’un tissu rouge, ainsi qu’un petit fauteuil de même couleur et une console au plateau de verre. Deux gaines colorées entouraient une cheminée aux cendres froides, et au centre de la pièce trônait un piano à queue. Une moue se dessina sur son visage. Le vampire savait qu’il ne trouverait pas grand-chose de valeur ici, rien qu’il ne pourrait emporter avec lui du moins, à l’exception peut-être de quelques bibelots. Silencieusement, il se dirigea vers la porte. Une faible lueur filtrait en-dessus, et à défaut de connaitre l’architecture de la bâtisse, bien qu’au fil de ses nombreux cambriolage il avait plus ou moins remarqué que les architectes étaient des feignants suivants toujours plus ou moins le plan schéma –à moins que ce ne soit les habitants qui refusaient à innover ?-, il ne pouvait que supposer que la pièce à côté n’était que peu éclairé. Peut-être pas assez pour contenir une personne ?

A nouveau, il se rendit invisible, peu désireux de se faire repérer et de devoir fuir tant qu’il n’aurait pas mit la main sur le coffre à bijoux de la mère de famille, au moins. Il ouvrit silencieusement et doucement la porte, de manière à ce qu’une personne de l’autre côté songe qu’elle s’ouvrait seule, et se glissa dans l’interstice. Personne de l’autre côté de la porte, qui s’avéra donner sur un couloir. Sans perdre de temps, il chercha des escaliers menant à l’étage, là où les êtres vivants et pensants étaient certainement moins nombreux, et où devaient se trouver les chambres, plus intéressantes à dépouiller que la pièce du piano. Il trouva bien vite, la chance qu’il n’avait pas aux jeux s’étant visiblement répartit ailleurs. Son invisibilité le quitta, et il s’engouffra silencieusement dans la première pièce venue. Et remercia les dieux de ce monde, s’ils existaient. C’était une chambre, déserte de surcroît, bien qu’il s’y attendait. Il avisa à sa gauche une coiffeuse et se dirigea vers elle. Le premier objet dont il s’empara était une pique à cheveux en argent, décoré d’une pierre précieuse colorée dont il ne se souvenait pas du nom. Elle disparu dans une poche de sa cape.

D’autres accessoires pour cheveux la rejoignirent, ainsi que quelques boucles d’oreilles, et End se mettait en quête de la boite à bijoux de la propriétaire des lieux lorsque la porte s’ouvrit, la lumière extérieure éclairant faiblement la pièce avant qu’une silhouette ne se dessine dans l’encadrement. L’homme millénaire se recula, s’éloignant de la coiffeuse, alors que la personne entrait dans la pièce. He bien, he bien, le voilà qui se retrouvait en fâcheuse posture. La jeune fille, de ce qu’il pouvait voir, le vit soudain, et il fit naitre un sourire aimable sur son visage. Faisant entièrement fi de la surprise qui devait être la sienne –au moins n’avait-elle pas crié-, il se dirigea vers elle d’un pas sûr, prenant bien soin de ne pas paraitre effrayant. Arrivé près d’elle, il mit un genou à terre, se saisit délicatement de sa main et l’embrassa avant de tourner son visage vers le sien et de sourire largement. « Jeune demoiselle, c’est une surprise et un plaisir de vous voir. Je dois avouer ne pas m’être attendu à me retrouver en votre si charmante compagnie si tôt. »

DEV NERD GIRL



Revenir en haut Aller en bas
 

novinha | king of thieves will visit you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» lion king spirit of war
» [Octobre] Isul Romantic King
» CAVALIER KING CHARLES F 5 ANS REFUGE DE BETHUNE 62
» Ça de Stephen King
» FT de King [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lost Sheep ::  Catenae :: Habitations-