AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 « reach out and touch faith » × CELAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de Viventem
de Viventem
avatar


Messages : 9
Pseudo : poison
Origine : viventem
Classe : chevalier

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: « reach out and touch faith » × CELAN   Mar 25 Oct - 12:11

ALARIC-CELAN « LLOYD » VON WIES
feat ZEN WISTALIA CLARINES from AKAGAMI NO SHIRAYUKIHIME
« MISERE DE L'HOMME SANS DIEU , FELICITE DE L'HOMME AVEC DIEU. » ▬ LES PENSEES , PASCAL.
ALARIC-CELAN  «LLOYD» VON WIES

28 ANS (PHYSIQUEMENT) , 14 SIECLES ▬ 22.11

CLAIREMENT PENCHE SUR L'AROMANTISME OU PLUS PRECISEMENT TOURNE VERS SON DIEU

CENT POUR CENT ELFE

EST NE A LUMEN MAIS DEMEURE A VIVENTEM

CHEVALIER

CHEVALIER PERSONNEL DU ROI , ANOBLI & ANCIENNEMENT HOMME D'EGLISE (PRETRE)

Physique

« Ne dis rien mon Père. Embrasse-moi mon Père. Oh ! Tu souris mon Père. »
De par son physique soigné , Alaric peut vous apparaître comme un prince héritier — quelle idée stéréotypée — et la magie de la chose ... c'est qu'il n'en est pas un. Je n'entends pas par-là qu'il est parfait , mais qu'il sait en donner l'illusion

Lorsqu'il ouvre ses grands yeux bleus sur le monde , Alaric comprend instantanément que l'on ne pourra pas le changer si facilement. Reposés durant les premiers siècles de sa vie, ces sourcils clairs se froncent de plus en plus souvent et laissent entrevoir quelques signes évident de sur-exploitation , en coin — pour ne pas citer le si désagréable et opportuniste « ridule ». Être un elfe ne veut pas dire être la perfection ; certaines choses ne peuvent échapper à l'emprise du temps. Vous ne trouverez d'ailleurs aucun réconfort dans l'éphémère de ses yeux : juste de la suffisance et de la froideur — à moins que vous ne soyez son souverain , encore une fois. Cette fraîcheur , vous la ressentirez également au niveau de sa température corporelle : rares sont les fois où il parvient complètement à se réchauffer et les extrémité de ses doigts sont très souvent gelées. Certains diront que ses doigts sont trop fins , d'autres qu'il a une mauvaise circulation du sang : peu importe. En outre , cet élément est comparable à l'énonciation des autres attributs de son visage opalescent : inutile. Je doute que savoir la longueur de ses cheveux puisse vous être utile en quoi que ce soit , mais par contre attardez-vous au moins sur leur couleur : ils sont d'un gris bleuté aux reflets blancs.

Son sourire se manifeste très rarement , car il a souvent le visage fermé ; celui qui vous fait bien comprendre qu'il ne veut en aucun cas être dérangé. Sitôt malin ou mesquin. Sitôt narquois ou sournois. Mais pas vrai. Ô non , ne comptez surtout pas sur un vrai sourire sans façade pour lui : prenez garde.

Alaric accorde une importance toute particulière à la façon dont il se vêt : ce n'est pas plus plaire aux autres mais uniquement parce qu'il se sent mieux ainsi , à prendre soin de lui. Ayant passé de longues années à se contenter de guenilles , il aime avoir des matières et des vêtements d'une ère un peu plus noble. Ce péché d'avarice finira bien par lui retomber dessus un jour. Il estime qu'être religieux ne veut pas dire être habillé comme un sac. Plus maintenant du moins. Ses tenues changent très fréquemment : en vérité , tout dépend de ce qui lui est demandé. Par exemple , quotidiennement , il revêtira volontiers une chemise blanche à col ouvert , une longue cape crème ainsi qu'un pantalon noble noir , un fin gant à la main gauche (qui recouvre la moitié , se rejoignant au niveau du majeur à l'aide d'une sorte d'anneau)  et des bottes assorties — attention , n'allez surtout pas croire qu'il agit comme un véritable adapte de mode , ce n'est pas du tout le cas. Il connait juste les bonnes adresses , c'est tout. Si Icarus lui demande d'effectuer une mission dans le plus grand des secrets , il a en sa possession un masque de style vénitien qui lui cache parfaitement la moitié du visage : il est doré et comporte des traces de rouge dessinées sous formes d'arabesques.
Lors des déplacements officiels , il revêt une tenue bien spécifique que le roi lui a offert lors de sa prise de poste : un uniforme — comprenant un boléro à boutonnage , une chemise d'un blanc immaculé , un bas —  dressé d'une magnifique cape — ou plutôt d'un brocart brodé — lui arrivant au bas du dos. Une décoration en or permet la fermeture du haut de sa cape , afin qu'elle reste bien en place sur ses épaules et qu'elle ne l'handicape pas en cas de combat ou de mouvement tout simplement.
Ses tenues étant dotées , pour la plupart , de multiples poches ; il emporte toujours avec lui une petite croix en bois , une montre à gousset ainsi qu'une petite fourchette en argent. Le premier , il l'a depuis bien des siècles maintenant et il semble tenir le choc. Pour dire le vrai , c'est le premier et dernier obole que lui aura fait son père.
Les couleurs qu'il porte le plus souvent sont le blanc (ou le crème) , le bleu nuit et le noir mais jamais de pigments fulgurante tels que le orange , le rouge ou encore le jaune. Il les exècre au moins autant qu'il abhorre l'humanité.

« Les jours s'en vont mais je demeure. »
Au niveau des particularités physiques , il n'en possède qu'une seule démultipliée en plusieurs à différents endroits. Expliquons-nous. Ce ne sont que des cicatrices de part et d'autre de son dos , suite aux nombreuses punitions qu'il s'est infligé ou qu'on lui a infligé dans le passé. Au note également des traces à mi-cuisse , sans doute l'oeuvre d'un cilice.

Mental

agile ð aime travailler seul ð ambitieux ð arrogant ð autonome ð cynique ð déterminé ð distant ð endurant ð énigmatique ð exigeant ð fanatique ð fier ð froid ð impulsif ð ingénieux ð insolent ð intimidant ð leader ð manipulateur ð méthodique ð minutieux ð misanthrope ð orateur ð persuasif ð pieux ð professionnel ð protecteur ð silencieux ð surprenant ð tacticien ð téméraire ð veut laisser une trace dans l'histoire


« Mes idées noires se dévergondent : où en est-on de ces pulsions de mort ? »
Être aimé ne l'intéresse guère , ce n'est point son but en ces terres : c'est pour cette raison qu'il se complaît dans ses habitudes et qu'il envoie paître les médisants — ces oiseaux de malheur. Vous détesterez bientôt ces futilités. Jamais il n'avouera ses fautes pour vos beaux yeux. Jamais il ne posera un genou à terre autre que pour son Dieu ou son roi. Sa réputation n'est plus à faire , il voit parfaitement où il va. Son insolence à l'égard des petites gens (et de tous les hommes en général cqfd) est le fruit d'un long cheminement chaotique. Jamais Dieu n'aurait voulu de ces êtres abjectes et médiocres , pas vrai ? Il n'aurait pas souffert pour un tel ramassis d'inconscients. Alors pour convenir à son bon roi , il se complaît à apparaître comme lui voudrait qu'il soit , agissant tout autrement dans l'ombre. Paradoxal , je vous dis. Son agacement. Sa rancoeur. Son âme manipulatrice. Son attrait à l'impulsivité. Tout passe à la trappe devant Sa Grandeur. S'il lui demande de valser , alors il le fera. S'il lui ordonne une chose insensée , alors il s'organisera. S'il lui commande de lâcher son arme lors d'une bataille , alors il s'exécutera. On ne sait pas s'il se permet cela par pure fantaisie , par amusement ou bien si le but derrière est plus imposant , plus sombre. Fort heureusement , le roi n'est pas au plus haut de sa forme ces derniers temps , il peut donc se permettre d'être un peu plus lui-même. Alaric , c'est donc le charme et le poison dans les veines en même temps. Pourquoi le roi douterait-il de toute manière des intentions d'un ancien religieux ? Une révérence et on repart comme en quarante.

« Il faut que je souffre alors allez-y ; et je vous prie d'être mes pires ennemis : ça m'inspire. Soyez sans pitié. »
Le chevalier Von Wies n'est pas un surhomme , non : il sait juste mettre ses plus grosses faiblesses de côté devant les autres. Il se plait dans sa douleur , sur ce petit côté masochiste. C'est un être qui paradoxalement se compromet un peu plus chaque seconde. Il sait qu'il mène la danse , qu'il ment. La bonne oreille de Dieu saura le pardonner lorsqu'il fera ses pénitences , ses voeux ... ou du moins , c'est ce qu'il aime croire. Avec ces nombreux siècles de punitions corporelles , ce diable d'ange ne ressent plus la douleur physique , notamment au niveau du dos. Dès le premier regard échangé , il inspire l'arrogance , décuple la peur , insuffle sa pseudo-perfection — ce petit quelque chose qui permet de mettre bien vite mal à l'aise. Il intrigue , indubitablement (et pourtant c'est loin d'être son souhait , il n'est pas vaniteux). Il sent le noble de longue date. Il rit des jeunes filles - ou femmes aussi - éperdues qui pensent trouver grâce à ses yeux. Elles ne l'intéressent de toute manière pas ou du moins pas dans le sens conventionnel des choses. C'est l'hypocrisie qui vous donnera le sentiment que vous comptez à ses yeux , mais rien d'autre. Sa facilité a changer de masque lui donnera un air sitôt charmant sitôt désagréable. N'espérez rien d'autre. La pire erreur serait de lui coller l'un de ces stagiaires — vous savez , ces petites choses qui prétendent vouloir exercer le même métier que vous plus tard. Tout n'est que comédie en ce monde , ne vous leurrez pas. Comme l'espérance est violente !

« J'aurais aimé les hommes en dépit d'eux-mêmes. Ils n'ont pu qu'en cessant de l'être se dérober à mon affection. »
Tout ce manège le rend dingue. Celan ne peut aimer les autres humains vous l'aurez sans doute assez rapidement remarqué : mais pour cela , il n'est pas antisocial non loin de là. Connaître les faiblesses chez ses ennemis est toujours quelque chose de bon qui nous fait partir avec un point d'avance. Le besoin de protection qu'il exprime lorsqu'il croise la route de pauvres gens en détresse n'est apparu que depuis qu'il est entré au service d'Icarus — ou plus précisément depuis qu'il l'a sauvé , lui : s'il s'écoutait , il ne protégerait personne , même pas son roi.
Afin de se laver de ces couardises , il pratique la prière si bien le matin que le soir et rien ne peut l'y faire déroger. Qu'il ne vous vienne même pas à l'esprit de le déranger durant cet exercice , ça pourrait bien vous coûter cher et se solder par un brutal requiem.
Lors des combats , il n'a d'ailleurs aucun scrupule et mieux vaut être bien entraîné pour lui faire face : après tout , il n'est pas le chevalier attitré du roi pour rien. Il a le geste fluide , vif , dangereusement précis. Vous pourriez être en fin de vie lors d'une bataille qu'il n'hésiterait pas à vous asséner le coup de grâce , à part si le roi lui demande de faire preuve de clémence. : dans ce cas là , vous auriez beaucoup de chance.

« Certaines légendes sont contées, d'autres se transforment en poussière ou en or ; mais tu te souviendras de moi. Tu te souviendras de moi pendant des siècles. »
Comme une ombre dans la nuit. Exit le chevalier bienveillant et niais à souhait sur son blanc destrier. A. est un diable fondu sous la masse d'anges. Le loup dans la bergerie. C'est un être paradoxal. Répondre sur un ton tranchant est ce qu'il préfère en général , mais il sait aussi faire le poids et la mesure. A défaut de la parole , le silence signifie beaucoup chez lui : mais dites-vous que ce n'est pas forcément à titre personnel étant donné qu'il ne vous apprécie déjà pas de base. Il faut piquer son intérêt pour parvenir à lui faire détourner le regard une seconde. C'est un homme qui cherche à mettre des limites en permanence entre lui et les autres , comprenez et vous n'avez nulle valeur à ses yeux. Lorsque Icarus n'est pas dans les parages , il sait aborder des points beaucoup plus piquants encore de sa personnalité : faire acte de violence ne le dérange pas plus que cela , tant il sait que la prière du soir l'aidera à surmonter cette épreuve que dresse Dieu devant lui. Les hommes ne sont alors que des mécréants , des âmes à soulager physiquement , vous ne croyez pas ?

« Personne ne dit non , tout le monde rentre dans les rangs quand on leur ment poliment. »
Là est toute la subtilité de l'adjectif « manipulateur ». Avec ses belles paroles et son art oratoire , Alaric parvient assez facilement à convaincre ceux qui l'entourent : il sait pertinemment comment déformer ses pires bavures. Sa dextérité est sans limite. On gage que certains de ces mots auront servi à ce qu'il entre au service permanent de Sa Majesté. La nervosité , il ne la manifeste pas directement physiquement : c'est sous le coup de l'impulsion que se manifestent alors ses pires démons — parmi lesquels on peut compter ce degré d'impulsivité et son fort cynisme. Pourtant , bien qu'il puisse vous sembler brute sur certains aspects , Alaric est aussi un intellectuel : la lecture , c'est un peu sa petite madeleine de Proust. Les fois où vous pourriez le trouver en train de feuilleter un ouvrage ne sont pas rares — ne vous attendez pas à recevoir plus de considération si vous connaissez l'oeuvre en question. Ah ça non. Il est détestable après tout.

« NE RESTE PAS ICI , ON ENTEND SONNER L'ANGELUS. QUELLE AVENTURE. QUELLES AVENTURES. »

Tell me your story



La naissance d'un enfant entraîne bien des conséquences ... notamment lorsque l'on est religieux. Avoir une progéniture n'est pas permis pour un homme étant censé n'aimer que Dieu. Comme tout homme il a perdu patience , il en a eu assez de ne pas voir de signe évident , il a commis le péché de chair.

« Like a cercle in a spiral , like a wheel within a wheel , like a wheel within a whee never ending or beginning, on an ever spinning wheel as the images unwind ; ike the circle that you find in the windmills of your mind. » quelle douce mélodie.

Des années durant il s'est adonné à ces pratiques hérétiques qui devinrent par la suite conjugales. Quel homme de Dieu n'était-il pas. Son enfant deviendrait ce qu'il n'a jamais pu totalement être : un être de foi.

« Tu seras le plus grand des grands , le diacre de ma vie. »

S'il savait ...


Lorsque l'on a douze ans sonne l'heure du choix qui déterminera toute une vie. « Ta vie ne peut être portée sur personne d'autre que Dieu. » c'est bien ce que me dicte ma raison , mais pas mon cœur. « Mon fils , tu dois perpétuer et entretenir notre lignée. » je n'en ai pas l'envie. « Très bien. » ne le contrarions pas. Je serai religieux ... jusqu'à ce qu'il perde la vie.

« Alayus ! Quelle surprise ! »

Et dans le silence je fais vœu de chevalerie. Mes silences se transforment en soupirs lorsque j'apprends à manier les différentes armes. Mes soupirs en fines perles de sueur. Pratiquons dans le plus grand des secrets. Admettons que ce secret reste entre nous.

Il meurt quelques siècles plus tard à la suite d'une étrange maladie.

Quelle triste fin. Vraiment.


« Mon Père , pardonnez-moi si j'ai péché. »
« Mon Père , si vous saviez comme je souffre de ces péchés. » je ne le sais que trop bien.
« J'ai tout remis à sa place , ce n'était qu'un emprunt ... »

écouter ces brebis égarées tend à me donner la nausée.

« Alaric , il faut que je l'on parle. » indifférence.  « Je vous écoute ma fille. » emportement. « Cesse de m'ignorer ! Ne fais pas celui qui ne sais pas! Tu ne peux pas me laisser ! » les ténèbres , il n'y a que les ténèbres. « J'ai à faire. » yeux cachés sous l'étrange frange de cheveux qui s'est formée au baissement de ma tête , je prends la route vers l'extérieur du lieu sacré. « ... » bien entendu , elle me court après. « Alaric , Alaric , s'il te plait ... » ça suffit. Serre les poings. « Arrête. Arrête de faire celle qui ne comprend rien. Arrête de me coller. Arrêt d'être à mes côtés. Arrête. Arrête. » « Mais j- » pourquoi ? « Je ne t'aime pas. Pas plus que les autres d'ailleurs. Tu comprends ça ? Que te faut-il de plus ? Il n'y a jamais rien eu entre nous et il n'y aura jamais rien tout simplement parce que je n'aime personne. Tous ces individus qui peuplent le royaume me rendent malade à venir ici juste pour faire pardonner leurs piètres péchés. Ils n'ont que ce mot à la bouche pardonnez-moi. S'il ne fallait pas prier pour sauver son âme , alors il n'y aurait personne. Même pas toi. » blanc. « Arrête. » il n'y a plus âme qui vive dans ce lieu pieux si ce n'est les nôtres. Le silence qui s'empare des alentours est à glacer le sang. « Ne pars ... pas ... » « Pleure. Couine. Mets-toi à genoux. Implore-moi. Tout ceci n'y changera rien. Absolument rien. » coup d'oeil sur la montre à gousset. « J'aurais préféré que tu meurs ce jour-là. » elle s'étale sur le sol , les genoux en avant. Comme elle souffre. Les larmes s'emparent de ses grands yeux verts écarquillés.

« Like a cercle in a spiral , like a wheel within a wheel ... »
tais-toi.
« The autumn leaves were turning to the color of her hair ... »
la vie est ainsi cruelle , tu dois l'accepter.
« (...) When you knew that it was over , were you suddenly aware that the autumn leaves (...) »

Sanglots.

« Adieu. » ... mère.

Même cette stupide chanson n'y fera rien.
Je n'ai aucun regret.
Après quelques siècles de vie en son cœur , Lumen ne m'a plus jamais reçu.


Personne ne sait pourquoi plus Viventem que Lumen et personne ne le saura jamais.
La formation n'aura pas été de tout repos.

C'est en tant que chevalier que je demeure à Viventem. Pour autant , je n'ai pas perdu mes habitudes et la prière est à l'heure tous les matins et soirs. Je ne saurais dire précisément depuis combien de siècles je réside ici. Le royaume est tellement différent de celui de Lumen. « Ta vie ne peut être portée sur personne d'autre que Dieu. » raté. La vie de chevalier ici-bas se résume beaucoup par l'accompagnement des membres de la famille impériale ou de leurs proches , politiques ou non. Ce n'est pas une besogne qui m'incommode , bien au contraire. Défendre les grands est comme un privilège.

Le roi est sain et sauf. Tout se déroule lors d'une sortie politique : le souverain s'est fait attaquer par je ne sais quel parti , assez violemment. Je suis assigné à la surveillance d'Alayus en vérité et lorsque sonne le glas tout contre la carotide , je bondis sans perdre un seul instant : Icarus se trouve comme bloqué.

Le roi est sain et sauf et je ne comprends pas moi-même ce qui s'est passé.

Les divers éléments qui découlent de cette scène n'ont pas ou alors  peu d'importance.

Non , le plus impressionnant c'est ce qui surviendra par la suite , lorsque de par cet acte je deviendrais à la fois noble et chevalier attitré du roi en personne. Autant dire que je ne l'ai pas vraiment vu venir. Tout est allé tellement vite. C'est lui qui a décidé. C'est lui qui m'a voulu à ses côtés , sans totalement me connaître : mais en même temps peut-on seulement le blâmer lorsque l'on sait que le ne connait jamais entièrement une personne ? Non , forcément. Je n'irais pas m'en plaindre. Nous mettrons cela sur le compte de sa naïveté.

Cette époque remonte à deux siècles maintenant. Comme le temps passe vite.


La pluie. Il n'y a que la pluie. PLOC. PLOC. PLOC. Impossible de se concentrer. « Surveille le sommeil du roi. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer. Tu es son ombre après tout. » c'est bien la première fois. Quel intérêt ? PLOC. PLOC. PLOC. Je me lève de la chaise et m'avance jusqu'à la grande fenêtre de la chambre , la démarche lasse. L'amnésique dort et ne me tient pas la jambe , c'est déjà une bonne chose. Quelque chose a bougé dehors , j'en suis certain. Mes yeux balayent le périmètre tandis que ma main elle , tâtonne pour trouver le bougeoir qui apportera lumière à cette affaire. PLOC. PLOC. PLOC. Ce n'est peut-être qu'un domestique. Ou bien une âme en peine qui n'aurait pas trouvé le repos. Ou encore un animal traînant dans les buissons taillés du jardin floral. Rien. Je dois sans doute être fatigué. BRAOUM. BRAOUM. De l'orage. C'est bien ma vaine. Il ne faudrait pas que le blond se réveille , sinon je suis fichu. J'ai le sentiment de veiller un mort. L'atmosphère de la chambre est froide et ne m'aide pas à penser autrement. « Il me faut quelque chose à boire pour tenir le coup. » un regard vers le roi et me voilà en dehors de la chambre , parcourant les couloirs en direction des escaliers. Cette vieille baraque hume l'humidité lors des journées trop pluvieuses , c'est à vomir.

« Un verre d'eau peut-être ? »

BRAOUM. L'arme apparaît et se place instinctivement au niveau de la carotide de l'intruse. « Je me suis dit que vous deviez avoir soif et justement je- » Alisha. Baissons l'arme. Quelle heureuse coïncidence. « Merci. » je saisis doucement le verre et le porte à mes lèvres. « Mon Père ... puis-je me permettre de vous poser ... une question ? » mon Père. « D'autant que je le sache , je ne suis pas votre Père , ma fille. » a elle de rougir de plus belle -la lumière de la bougie aide à discerner bien des choses. « Pardonnez-moi , mais vous semblez si pieux. Je ... c'est étrange puisque ce n'est plus votre rôle mais ... m'accorderiez-vous un droit à la confession ? » BRAOUM. « Je vous écoute. » l'embarras est visible. « Pas ici je vous prie , on pourrait nous entendre. » c'est embêtant. « Je n'ai normalement pas le droit de quitter la chambre du roi , m'éloigner davantage reviendrait à enfreindre les règles. » ses doigts effleurent mon avant-bras , mais mon regard noir la force bien vite à reculer devant le geste qu'elle s'apprêtait à faire. « ... Sa Majesté ne craint rien , soyez en paix. Qui pourrait entrer dans cette demeure avec un chien de garde tel que vous ? » c'est donc comme ça que tu me vois petite insolente ; comme un stupide animal ? « Allons dans les cuisines. » souhaites-tu me voir courir à ma perte , effrontée ?

« C'est ainsi que tout a commencé ... »

C'est donc toi ... que j'ai entraperçu dans le jardin. Quel joli minois tu as.
Je te délivrerai ; tu sais, je suis quelqu'un qui pardonne.


« Tu dois mourir , maintenant. »

La ceinture claque contre cette peau rougeoyante couverte de stigmates. Vingt-cinq. Vingt-six. Vingt-sept (...) « Seigneur , pardonne-moi si j'ai péché. » la douleur est forte. Tellement forte. Tellement bonne. Encore un péché véniel , l'un de ceux que l'on ne peut se permettre d'injustement intenter de mortel. « (...) s’il te plait, pardonne-moi et aide-moi à m’éloigner du péché. » vingt-huit. Vingt-neuf. Trente. Je lui ai menti. Soupir de douleur. Trente et un. Stop. Mes jambes flageolent et finissent par céder , subissant le contre-coup de ces attaques sanguinolentes et répétées : les larmes ne tardent pas à sortir de leur machiavélique cachette , s'écoulant toujours un peu plus judicieusement. « Seigneur ... » ... comme elle a du être lourde votre agonie ... Totalement débraillé , je tente du mieux que je le peux de me redresser , mais les essais se soldent par de lamentables échecs. Gémissement de douleur. Je n'avais pas l'intention de l'éliminer. Enième soupir de frustration. Elle était juste devenue trop embarrassante , trop pressante , trop ... compromettante. « Une putain comme on n'en fait plus. » sourire narquois. « ... ça en fait toujours une de moins. » lui aussi a versé des larmes. Toc ! Toc ! Hum ? « Oui ? » personne n'entre et tandis que je me redresse -tout en m'aidant de la tête de lit évidemment- , une voix fluette se fait entendre. « Monseigneur Alayus demande à vous voir de toute urgence. » voilà qui est contrariant. Très contrariant. « Très bien. » froissement de tissu et ajustement du cache-col. « Faites-lui savoir que j'arrive. »


« Assieds-toi promptement , je n'ai pas de temps à perdre. Il ne faudrait pas que l'on m'aperçoive. » rictus narquois. « Moi non plus. » air perplexe de la part de l'auditeur. « Ton insolence n'a d'égale que ton égo , Alaric. » plissement des yeux. « Tu es en grand danger. Ta présence aux côtés du roi n'est pas la bienvenue. Aux yeux des autres membres du Conseil , tu es un pion gênant. » un pion. Faites-moi rire. « J'exècre les hommes qui ne savent pas aller à l'essentiel. » c'est un rapprochement violent qui s'effectue , tandis que nos regards sont maintenant bien parallèles. L'homme se fige et sa respiration se coupe instantanément : je sens son cœur qui bat à tout rompre. « Me prendrais-tu pour un être faible ... Alayus ? » un sourire mauvais aux lèvres , j'effleure ses lèvres d'un doigt. « Bien. Je prendrais ça pour un non. » « ... Pourquoi ? » hum ? « Pourquoi t'es-tu tourné vers la chevalerie ? » il n'a pas changé , lui non plus. Sa stupidité n'a d'égale que sa curiosité disproportionnée et superficielle. « Je pourrais te retourner la question : pourquoi le grand diacre de Viventem s'est-il permis de laisser la foi pour le pouvoir ? Rejoindre le Conseil a dû te demander d'énormes sacrifices et t'accuser de douloureux coups. » c'est la mimique d'une grimace moqueuse qui se dessine sur mes lèvres. « Comme c'est dommage de faire souffrir une âme anciennement si ... pure. » une petite pause s'impose. « Que Dieu te pardonne tes horribles péchés. » « Je pourrais te protéger si tu te montres suffisamment raisonnable. » pense t-il seulement m'amadouer de cette manière ? « Je pourrais aussi te bannir du royaume si l'idée m'en vient. Par simple caprice. » il marque un point. « J'ai raccroché les ordres pour une raison qui ne regarde que moi. »

« Ton erreur du passé , je ne l'ai pas oubliée. »

Plait-il ? Des menaces ? L'atmosphère se fait un peu plus lourde et j'en oublie tout ce qui se passe autour. Le sang me monte , mais il faut que je me contrôle. Comment ose t-il remettre ça sur le tapis ? Rire nerveux. Je le vois qui hausse un sourcil tandis que je prends une grande inspiration pour retrouver mon calme. Me voici comparable à un aigle dans toute sa splendeur , dans toute sa félicité : mon regard perçant en dit beaucoup sur ce que je pense dans l'instant. « Tes menaces n'ont aucun effet sur moi. » et de claquer du poing. « Si le seul but de cette discussion était de me menacer , alors sois bien certain que je l'écourte mais qu'en aucun cas je ne capitule. Je te pensais pourtant plus intelligent. » à moi de me lever et de rajuster mon col et à lui de prendre l'air offensé. « Tu cours à ta perte en restant à ses côtés. Tu as vendu ton âme pour nourrir ta vanité , tes fantaisies et tes mensonges » voilà qu'il m'attrape le bras afin de me retenir. « Ne me force pas à user de mon arme , tu sais pourtant que j'ai le geste vif. » « S'il me faut te bannir du royaume pour te protéger , alors c'est ce que je ferai. Tes parents n'auraient jamais voulu que tu occupes cette place. » le mot de trop : je ne suis pas un pantin qui se laisse articuler à la guise de ses propriétaires ! Ni une , ni deux je sors mon arme de son fourreau et le menace adroitement. « Je trouve que ça va un peu trop loin maintenant. » membre du Conseil ou pas , il a dépassé les limites. Autour de nous , je sens les regards qui s'interrogent , les peurs qui s'animent. Il ne me faudrait qu'un geste pour les achever tous. Ce sont tous les mêmes. Les Hommes sur cette terre sont tous les mêmes. Des pécheurs. Des créatures indésirées de Dieu. Des fardeaux. La pression retombe et l'épée fait de même. Inutile de passer plus de temps ici , en sa présence. « Prie pour ton âme. » ... et prie par la même occasion que ton protecteur soit compétent car tu pourrais en payer les frais. C'est sur cette dernière phrase que je tourne les talons et m'en vais. Sottard. « Profite vieux débris parce que ton heure est proche. » murmure.


« Me voici , votre Altesse. » révérence.



Pseudo poison
Comment es-tu arrivé(e) sur TLS ? il me semble avoir atterri sur ce forum via un partenariat !
Comment trouves-tu le forum ? il est très bien codé , pas trop chargé graphiquement-parlant et un petit coup de coeur pour vos smileys 8D
Pizza ? non , ça nuit à la ligne voyons /parpaing.
As-tu un pied gauche ? voire deux par moment , au même titre que mes mains.
Une oreille droite en état de marche ? pour l'instant , oui ; merci de vous en inquiéter ~
Revenir en haut Aller en bas
de Glaciem
de Glaciem
avatar


Messages : 98
Pseudo : Pizza
Origine : Inconnue
Classe : Arcaniste élémentaire de l'Eau

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mar 25 Oct - 12:30

Bienvenuue ♥️
ça fait du bien de voir un elfe on en manquait pourquoi
En tous cas Celan a l'air d'avoir bien la classe j'ai hâte de voir ce que ça va donner
Courage pour le reste de la fiche ♥️ A LA RESCOUSSE


Revenir en haut Aller en bas
de Glaciem
de Glaciem
avatar


Messages : 15
Pseudo : crybaby
Origine : glaciem
Classe : assassin

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mer 26 Oct - 1:02

akagami no shirayukihime + «Être aimé ne l'intéresse guère , ce n'est pas son but en ces terres» (je sais pas si la rime était volontaire mais c'est super beau comme tournure) ===> je vais tellement te quémander un lien parce que j'ai peut-être une idée, à voir selon la suite ikr

bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
de Catenae
de Catenae
avatar


Messages : 36
Pseudo : Bunny
Origine : Lumen
Classe : arcaniste élémentaire (eau)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mer 26 Oct - 9:25

Omg un elfe chevalier anobli ex homme d'église.
J'aime déjà ton perso ** /dies
Bienvenuuuue ♥ Have fun sur TLS :D


Revenir en haut Aller en bas
de Glaciem
de Glaciem
avatar


Messages : 33
Pseudo : Cancer.
Origine : Glaciem.
Classe : Invocatrice Spectrale.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mer 26 Oct - 12:00

Woooouh ça a l'air cool par ici et intéressant !!
J'ai hâte de lire la suite god.
Bienvenue en tout cas ♥


    la folie est universelle
    FOLIE POUR FOLIE, PRENONS LES PLUS NOBLES. roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    de Viventem
    de Viventem
    avatar


    Messages : 9
    Pseudo : poison
    Origine : viventem
    Classe : chevalier

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Jeu 27 Oct - 2:25

    Ivy @ Merci ! Oui , j'ai été étonnée de constater qu'il n'y avait pas plus d'elfes que ça en fait et ça m'a encore plus donné envie !

    Aricie @ Merci et oui la rime était volontaire ♥️ Au plaisir de te retrouver pour un lien -en espérant que ça colle toujours avec l'idée que tu te faisais du personnage. D'ailleurs , si même tu veux que je l'intègre à mon histoire pour telle ou telle raison (si jamais ton idée est du genre importante) n'hésite pas à m'envoyer un mp miss !

    Novinha @ Oui , c'est un combo qui me plait pas mal à moi aussi /zbaf Merci pour ce charmant accueil (a)

    Ashley @ « god » , tu ne crois pas si bien dire  pouet En espérant vraiment que la suite vous plaise ~ Encore une fois , merci pour ce message de bienvenue ♥️
    Revenir en haut Aller en bas
    de Glaciem
    de Glaciem
    avatar


    Messages : 15
    Pseudo : crybaby
    Origine : glaciem
    Classe : assassin

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Jeu 27 Oct - 18:05

    hhh trop cute ♥ ça a pas de rapport direct/important avec l'histoire donc pas la peine de te tracasser ♡, mais dans tous les cas ça fonctionne toujours ehe j'tenverrais un mp pour en parler dès que possible !
    (jsuis fan btw mais ça devait déjà se voir---)
    Revenir en haut Aller en bas
    de Lumen
    de Lumen
    avatar


    Messages : 35
    Pseudo : Kuru/neven
    Origine : Lumen
    Classe : Invocatrice totémique

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Jeu 27 Oct - 18:43

    ZEEEEN ouloulou je l'aime trop il est trop adorable Kyaa
    Bienvenuuuuuue ♥️
    ton avatar est tellement beau je. arg Proute
    Et j'aime tellement comment t'écris c'est abusé
    même les elfes se barrent de Lumen mais revenez ;www;



    may we meet again:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    de Viventem
    de Viventem
    avatar


    Messages : 9
    Pseudo : poison
    Origine : viventem
    Classe : chevalier

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Ven 28 Oct - 13:15

    Aricie @ Comme tu souhaites ! N'hésite surtout pas , la boîte à mp est ouverte ♥️

    Hazel @ Merci pour ce charmant petit accueil , Princesse ~ (j'aime beaucoup ton style graphique également Pouic )
    Revenir en haut Aller en bas

    avatar


    Messages : 17
    Pseudo : MISS AMAZING.
    Origine : lumen
    Classe : arcaniste médicinale

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Dim 30 Oct - 14:28

    Blblbllb j'aime déjà ce que tu as écrit dans ta fiche, j'ai hâte de voir comment va évoluer ton perso en RP !
    Bienvenue sur le forum. ♥


    sometimes the only reason why you won't let go of what's making you sad is because it was the only thing that made you happy.
    Revenir en haut Aller en bas
    de Viventem
    de Viventem
    avatar


    Messages : 9
    Pseudo : poison
    Origine : viventem
    Classe : chevalier

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Dim 30 Oct - 18:34

    Merci bien Sansa ! A LA RESCOUSSE



    Revenir en haut Aller en bas
    de Viventem
    de Viventem
    avatar


    Messages : 9
    Pseudo : poison
    Origine : viventem
    Classe : chevalier

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mar 1 Nov - 22:39

    Et hop ! Double-post pour signaler que ma fiche est enfin terminée ! J'espère que tout est bon , mais comme personne n'est à l'abri d'une ânerie - ou plusieurs - alors si jamais quelque chose ne correspond pas à l'esprit du contexte , n'hésitez pas à m'en informer. Je me suis permise d'y insuffler un peu de religion avec ce personnage mais j'espère vraiment que ça ne vous embêtera pas quant à la cohérence avec ce que vous imaginiez pour l'époque - cela dit , je n'évoque "que" Dieu sans le nommer , donc aucune religion n'est mise en avant (bien que mon modèle ici soit clairement la religion catholique , ne nous en cachons pas 8D)



    Revenir en haut Aller en bas
    de Glaciem
    de Glaciem
    avatar


    Messages : 98
    Pseudo : Pizza
    Origine : Inconnue
    Classe : Arcaniste élémentaire de l'Eau

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   Mer 2 Nov - 14:43

    Désolée pour le retard mais me voilà !

    J'ai un petit soucis au niveau de l'église et tout ça, je vais m'expliquer.
    Il n'y a pas d'histoire de Jésus, de Moïse, etc etc. étant donné que l'histoire du forum commence dans le contexte et qu'on ne sait rien de ce qui a existé autrefois.

    Cependant, ça n'empêche pas les croyances d'exister. Certains êtres peuvent imaginer que le monde a été créé par une entité supérieure, que leurs existences ont été décidées par Dieu, etc etc. donc en ce sens, ça n'empêche pas le culte d'exister, et avec lui les églises et les prêtres. Ceci dit, ça n'a pas la même importance ici que dans notre monde, dans le sens où les royaumes ne se battent pas (pas encore) pour la religion (certains peuvent le faire, et ce serait très intéressant de développer ça en rp, mais ce n'est pas encore le cas)

    Je dis ça à titre informatif, et m'excuse de ne pas en avoir parlé dans le règlement.. Mais après relecture de ta fiche, je me suis rendu compte que ça n'avait aucune influence sur le personnage ni l'histoire du personnage, à condition juste de garder en tête qu'il y a une nuance entre l'importance de la religion ici et dans notre monde (mais comme je l'ai dit, ça peut très bien évoluer, et ça m'intéresserait beaucoup de faire grandir cet aspect dans l'univers)

    Sur ce, je te valide, si tu as une réaction/un problème, que qqchose n'est pas clair, n'hésite pas à me mp !

    Félicitations, tu es validé !



    Amuse-toi bien parmi nous et
    Puisse le berger te guider, petite brebis !
    Bienvenue à Etesiae ! Tu peux dès à présent comment à rp. Tu peux te rendre au Bottin des avatars pour éviter d'avoir un jumeau non désiré ainsi qu'au recensement des métiers et de la population. Tu peux aller faire une demande de rp et créer ton carnet de relations. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un message privé, ou à nous le faire savoir dans communication.



    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: « reach out and touch faith » × CELAN   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    « reach out and touch faith » × CELAN

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » (M) ALEX PETTYFER - Reach out and touch faith
    » Reach out and touch me (Thamael)
    » Un rendez-vous sanglant. [Faith]
    » contenue de la boite :Battle for Black Reach.
    » Shopping Trip [Faith]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    The Lost Sheep ::  Brebis se construit :: Présentations :: Présentations validées-