AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
de Viventem
de Viventem
avatar


Messages : 20
Pseudo : Vagabonde
Origine : Vivantem
Classe : Invocatrice totémique

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mar 25 Oct - 15:00

THAYS DANAE NOZ
feat Merli from Vocaloïd
« And nothing else matters»
Thaÿs D. Noz

78 ans | 5 avril

Hétéro

Elfe

Viventem

Invocatrice Totémique

Messagère vagabonde

Tout ça parce que j’suis noire.
Une poule sur un mur,
qui picote du pain dur,
picoti picota,
lève la queue et puis s’en va.


Tu tournes et tu murmures,
Tu cries et tu tombes.
Vie pleine de mystères. Tu attrapes ces longs filaments qui coulent dans tes doigts. Liquides. Qu’ils brillent, alors que toi, tu sombres, sombre. Qu’ils vivent, alors que toi tu plonges. Douceur.

« Que fais-tu là, petit oiseau ? Toi qui voles d’habitude si haut ? Poses-toi sur ma main, tu verras, tu ne crains rien. Elle ne te fera pas de mal. Promis ! Et j’essayerai de calmer un peu ma folie pour ne pas t’effrayer. Petit être plein de volupté. C’est sur tu sais, tous les jours, je dois composer avec moi-même. Ce que tu vois, n’est-il pas en train de se faner ? Cette couleur purpurine, n’est-elle pas un peu trop uniforme ? »

Tu relâches alors ces fils que sont tes cheveux, non sans avoir tiré dessus.  La douleur t’assaille, et elle te fait vivre. Tu récoltes un peu de tout : des cheveux et une larme dans tes yeux. Bleus. Ils s’assombrissent, comme ce ciel, pourtant sans nuages, qui annonce un orage.

Tu gigotes et tu rigoles.
Ton cœur et ta peau frissonnent.
Froid qui te berce. Tu tends ton bras fragile vers cet espace qui se dégage. Froideur. Ces bosses charnelles qui te recouvrent, épaississant si infiniment ta peau sombre. Tu te relèves et t’élèves. Seule.

Tu t’allonges et tu roules.
Ces pierres sont couvertes de mousses.
Goutte qui glisse. Elle court sur ton visage et finit dans tes bras. Nourrisson. Mais sa trace n’est pas fluide, elle évite les obstacles que lui fournissent ton corps. Cicatrices.

Tu glisses et t’esclaffes.
Les arbres autour de toi se poussent. Ou te poussent. Tu ne sais plus. Tu ne saisis plus grand-chose d’ailleurs. Mais tu t’en fiche. Tu cours à en perdre haleine, tes mains s’écorchent et tu écorches. Ces troncs, ses feuilles sur tes flancs. Tes muscles lisses te chauffent, tes pieds nus t’ignorent, les branches te cueillent. L’herbe t’accueille. Encore.

Il fait froid et tu sombres. Sombre.

Une poule sur un mur,
qui picote du pain dur,
picoti picota,
lève la queue et puis s’en va.



Tout ça parce que j’bug.
« Envoles-toi, petit colibri. Et fais attention, car si près de ton nid... Ah, tu t’es fais bouffer. Tant pis. »

Mais tu es folle Thaÿs. Le sais-tu au moins ? Oui. Les autres te l’ont dit. La planète, ronde, tourne. Mais toi, rond, tu ne tournes pas. Après toutes ces années passées sous le couvert des arbres, à flirter avec les courants, à courir après les papillons. Tu t’évades. Sans doute un peu trop.

Tu te perds, te brises.
Te vides et te reconstruis.
Ces pensées ne sont pas faites pour toi. Futilité. Mais tu t’en fous, tu continues d’avancer malgré tout. Et tout est flou, tu regardes au loin sans vraiment y voir grand-chose. En même temps, il fait nuit.

Tes pieds se balancent. Ta tête dodeline.
Au rythme de ton cœur qui dance. Et tu chantes cette douce mélodie que te susurre la lune. Innocence. Comme tu es candide et douce. Petite chose qui jamais, par le vice, ne sera touchée. Tu erres dans la lande si calme. Tends l’oreille, elle te vomit des mots d’amour. L’entends-tu ?

Non, bien sûr que non. Tout est dérisoire. Rien ne t’importe de toute façon. C’est fou ce que tu peux être égoïste parfois, bichette. Tu vis. Tu es. Sans penser au lendemain. Sans vivre dans le passé. Passé. Quel mot suspect. Mais tu ne t’en préoccupes pas. Rien ne t’atteint. Rien ne t’effleure. Pas même ce « toi » qu’on appelle logique. Tu fais, c’est tout.

Et mince si ça blesse. Et flute si ça vexe.
Tu enfiles tes fleurs et vas vagabonder.
Cheminant sur les plages dorées. Mission. En plus de te faire porter par le vent, toi, tu lances tes messages dans le vent. Rapidité. Efficacité. Et le silence couvre tes pas. Et l’ombre guide tes choix. Particulière.

Vois comme tu es étrange.
Pas plus tard qu’hier, tu parlais sans qu’il n’y ait personne pour répondre à cet échange. Et tes mots, ma douce amie. Tu devrais les contrôler, les atténuer. Tu ne sais pas ce qu’ils ont comme effet. Mais tu dis. Sincérité. Est-ce parce qu’avec tes amis invoqués, tu communiques ? Oui, ils ne te répondent pas. Mais c’est la vie. Injustice.

Ton esprit. Parlons-en. De quoi est-il fait ? Pourquoi t’éparpilles-tu ainsi ? C’est sans doute parce que, malgré toutes ces années, tu restes et tu es jeune. Idiote.

« La nuit descend ici bas dans nos esprits quand la lumière ne peut être ton amie »

Tout ça parce que j’suis.
Would you let me lead you even when you’re blind
In the darkness, in the middle of the night
In the silence, when there’s no one by your side
Would you call in the name of love


Deux corps. Deux âmes.
Elles se tendent l’une vers l’autre, sans se poser trop de questions. Il n’est pas temps pour cela. Elles s’amusent, le reste viendra après. Amour.
Et oui petite puce, c’est de toi dont il s’agit. Ces deux êtres immortels à l’amour éphémère sont tes parents. Leurs cœurs s’embrassent, leurs chairs s’enlacent. Amants d’une nuit. Ennemis d’une vie.
Ils ont pris leur plaisir à l’autre comme bon leur semblait, reléguant leur haine viscérale grâce au doux poison qu’est l’alcool. C’est beau, hein, de se dire que tu as été conçue dans l’ivresse d’un moment. Et pourtant, personne ne voulait de toi. Solitude.
Mais tu n’étais pas encore là, alors, sur le moment, ce n’était pas grave. Et il est parti. Sans un regard en arrière. En même temps, il ne savait pas. Et ne saurait pas.

« Hurry up ! Now I need a miracle !
I say your name but you’re not around… »
Tu avais besoin de quelqu’un. Mais il n’y avait personne pour toi parmi cette foule. Personne pour te rattraper. Personne pour te guider comme une présence parentale se doit de le faire. Oh, tu avais une mère, et tu en étais consciente.
Tu es née parmi un peuple qui te délaisse. Ou plutôt qui prône la découverte par soi-même. Alors tu gambades, curieuse petite chose qui ouvre les yeux sur son royaume. Du vert. Partout. Des gens étranges. Partout. Ils sont tes voisins, tes professeurs, tes amis, tes camarades de jeux, tes cuisiniers. Mais ils ne sont rien non plus.
Tu grandis et tu es déjà si détachée. Les années passent et se ressemblent. Le temps qui s’écoule à une cadence tellement particulière. Il s’évanouit, et toi, tu te tiens debout, perdue.

Tu tiens tes côtes et tu souris.
Tu sautilles et t’impatientes.
Enfin ! LE Grand Jour est la, vibrant de chaleur et de joie. Découverte. La nature t’a fait un don. Le Sceptre t’a offert un Don. Tu tournoies jusqu’à chuter, heureuse. Enfin tu auras de la compagnie.
Les gens t’approchent. D’autres s’éloignent. Certains t’enseignent, d’autres te fuient.
Tu apprends encore plus que ce que tu n’avais souhaité. Les animaux viennent à toi. Qu’ils ne soient que pur création de ta part ou non. Mais tu as tellement appris que maintenant, tu t’isoles. Seule avec tes bêtes. C’est toi qui en deviendrais presque une.

Mais plus rien ne t’effraies. Tu pars un peu partout, à la découverte du monde. A la découverte des autres. A la découverte de toi-même.
C’est beau ailleurs. Ce n’est pas vraiment comme ta forêt. Mais ceci importe peu. Ca reste agréable à tes yeux. Emerveillement.
Et pourquoi pas, après tout. Voyage. Air pur. Découverte. Des mots qui te parlent.
« Je serais messagère. Et ce n’est pas la peine de prendre cet air, je ferais ce qu’il me plait. Certes. Je ne sais si je vais y arriver. Mais qu’importe. »

Tu annonces. Tu affirmes.
Tu te fiches de savoir qu’on avait décidé autre chose pour toi. Déception. C’est ce que tu peux lire dans leurs regards. Mais tu te secoues, te débarrasses de leurs sentiments. Comme tu as toujours fais. Ce ne sont que de parfaits étranges. Ce ne sera jamais pour toujours. Ils n’ont pas attendre une raison de ta part.
C’est ainsi et cela restera comme tel.



Pseudo Vagabonde
Comment es-tu arrivé(e) sur TLS ? Je sais pas, au gré des clics de ma souris.
Comment trouves-tu le forum ?Sympa ! On verra bien ce que ça donne une fois dedans :D
Pizza ? Y’a deux jours. Moitié chèvre/fromage râpé, moitié chorizo ♥ M’ci à mon Papou.
As-tu un pied gauche ? Il faut bien D:
Une oreille droite en état de marche ? Malgré mes TS oui ! (trauma sonores, je précise :3)


pakompri
Revenir en haut Aller en bas
de Glaciem
de Glaciem
avatar


Messages : 98
Pseudo : Pizza
Origine : Inconnue
Classe : Arcaniste élémentaire de l'Eau

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mar 25 Oct - 15:08

Hello & Bienvenuue ♥️ Twinkle
C'est si rare de voir Merli sur les forums et si plaisant en même temps rrr
Tu nous dévoiles une jolie plume dans le physique malgré la citation de la poule qui picote je suis curieuse de lire la suite A LA RESCOUSSE


Revenir en haut Aller en bas
de Viventem
de Viventem
avatar


Messages : 20
Pseudo : Vagabonde
Origine : Vivantem
Classe : Invocatrice totémique

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mar 25 Oct - 18:50

Bon bah. C'est fini.

Je voulais tester un style bien différent de ce que j'ai l'habitude de faire. Du coup, challenge réussi, mais c'est du grand n'importe quoi. En espérant que cela convienne.

@Ivy Oui, mais la poule, c'pour le côté déjanté :D Et puis c'est chouette de se remémorer les comptines. Et merci pour tout le reste. FAB FAB



pakompri
Revenir en haut Aller en bas
de Lumen
de Lumen
avatar


Messages : 35
Pseudo : Kuru/neven
Origine : Lumen
Classe : Invocatrice totémique

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mar 25 Oct - 19:29

BIENVENUUUUE ♥♥♥♥♥
olala j'approuve ivy, Merli est siiiii belle ;w; ♥
ok j'ai paniqué ma race en lisant l'histoire, In the name of Love s'est enclanché en même temps c'était trèèèès bizarre xD
Alors.
J'aime.
TELLEMENT. COmment t'écris c'est omggggg jtm Thaÿs est trop cooool
Amuse-toi bien sur le fofooo et si t'as des questions hésites pas o/



may we meet again:
 
Revenir en haut Aller en bas
de Catenae
de Catenae
avatar


Messages : 36
Pseudo : Bunny
Origine : Lumen
Classe : arcaniste élémentaire (eau)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mer 26 Oct - 9:28

Bienvenue ! :3
Merliiiiiiiii qwq j'approuve ton choix de base, elle est adorable.
Amuse-toi bien parmi nous >w<


Revenir en haut Aller en bas
de Glaciem
de Glaciem
avatar


Messages : 33
Pseudo : Cancer.
Origine : Glaciem.
Classe : Invocatrice Spectrale.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mer 26 Oct - 11:57

Bienvenuuuuuuuuuue parmi nous ♥
J'adore le choix de ton visu !!!
Amuse-toi bien en tout cas ~


    la folie est universelle
    FOLIE POUR FOLIE, PRENONS LES PLUS NOBLES. roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    de Viventem
    de Viventem
    avatar


    Messages : 20
    Pseudo : Vagabonde
    Origine : Vivantem
    Classe : Invocatrice totémique

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mer 26 Oct - 12:03

    @Hazel Merciiiiii ♥️ .__. J'dois avouer que j'écoutais la musique avant de commencer l'histoire et paf, j'ai pas eu le choix, alors je partage ! FAB Moi aussi jtm c'est cool :3

    @Novi Han mais c'est dingue tout le monde aime Merli, sans qu'elle ne soit jouée plus que ça :° Sans doute à cause du manque de ressources. En tout cas j'espère bien m'amuser ! :)

    @Ash Merciiiii :3 JOR CEY LA BGEY QUI DIT CA QUOI ! Kyaa


    pakompri
    Revenir en haut Aller en bas
    de Glaciem
    de Glaciem
    avatar


    Messages : 98
    Pseudo : Pizza
    Origine : Inconnue
    Classe : Arcaniste élémentaire de l'Eau

    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   Mer 26 Oct - 13:27

    Eeet avec le bug forumactif j'ai pas pu valider hier mais au moins ça aura permis à tout le monde de te lancer des mots doux c'est parfait ♥
    Je n'ai rien à dire, si ce n'est que j'ai beaucoup aimé la fiche. Thaÿs est vraiment trop mims ;w;
    DU COUP

    Félicitations, tu es validé !



    Amuse-toi bien parmi nous et
    Puisse le berger te guider, petite brebis !
    Bienvenue à Etesiae ! Tu peux dès à présent comment à rp. Tu peux te rendre au Bottin des avatars pour éviter d'avoir un jumeau non désiré ainsi qu'au recensement des métiers et de la population. Tu peux aller faire une demande de rp et créer ton carnet de relations. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un message privé, ou à nous le faire savoir dans communication.



    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    N'avoir qu'un grain ne fait pas de vous une belle plante | Thaÿs D. Noz

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » OCTAHL ϟ J'suis tout à fait sain, j'vous jure !
    » comment fait-on les bébés ? ft thaïs
    » J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
    » comment avoir Munja?
    » QUE FAIT L'ETAT?

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    The Lost Sheep ::  Brebis se construit :: Présentations :: Présentations validées-